"Orgulloso de ser salvadoreño"

January 21, 2015

Les jours suivants, nous alternons entre la prise d'images et d'entrevues pour notre documentaire et pour aider le CESTA dans la promotion de leurs projets, dans la beauté de la forêt et des fermes à flanc de montagnes du Salvador. Luís nous emmène sur son coin de terre dans la vallée de l'Usultan, où Monica et lui cultivent du plantain, de la papaye, du cacao, presque tout biologique. Et les gens du CESTA nous montrent les fermes et champs des fermiers qu'ils aident de différentes façons : financement, installation de citernes d'eau, pisciculture. Et les résultats sont là: fruits, légumes, plantes, volaille, poissons. Les familles peuvent ainsi s'autosuffire et vivre de la vente de leurs cultures, dans des coins ruraux où la vie est rude.

 

 

Le musée d'art contemporain de San salvador, tout comme celui de León, nous transporte ailleurs et nous inspire de par tous ces talents exposés, relatant la vie d'antan, de la geurre et d'aujourd'hui. De toiles rupestres des années trente jusqu'aux installations avec matériel recyclé et vidéos, nous nous inspirons pour trouver une façon originale d'intégrer de l'art et de la narration visuelle dans notre documentaire. La tête reposée mais remplie, à Montréal, nous pourrons nous y adonner.

 

Les jours au Salvador sont comme un bus qui passe à toute vitesse et freine subitement, le temps d'embarquer un café, puis repartir de plus belle. La caméra dans une main, une pupusa dans l'autre. Et les soirs sont animés par nos amis qui nous sortent et nous font goûter les plaisirs d'un pays qui, quand on sait le naviguer, est rempli de joyaux de culture à voir et à goûter. Et l'événement Bicired fut un franc succès, les médias et les signatures des députés et politiciens étant présents, aux côtés des organsimes militants du Salvador. Nous quittons une fois de plus cette belle chaleur, le coeur serré, mais confiants de revenir présenter le film. Et heureux de découvrir un autre pays, le Guatemala. Merci Luís, Monica, Marielos, Jesus, Edwin, Heriberto, Abner, et cette grande famille qu'est le CESTA.

 

Pauline, Marielos, Luis et Monica...

 

L'équipe du CESTA

                            

Please reload

Publications

Retour à Diriamba

January 6, 2015

1/2
Please reload

Publication récentes

March 14, 2016

February 3, 2015

January 31, 2015

January 28, 2015

Please reload

Archives
Please reload